Web meeting: adéquation pilote / matériel / aérologie

Au sujet de ce web meeting du 17 Mars 2021, Serge D. nous propose de deviser sur l’adéquation pilote / matériel (voile et sellette) / aérologie. Un compte-rendu qui donne plusieurs éléments de réflexion. Bonne lecture ! 📑

Suite aux discussions, j’ai essayé de synthétiser les éléments clés de l’adéquation  Pilote / Matériel (voile et sellette) / Aérologie.

Voile / sellette: la sellette a une grosse influence sur le comportement en vol. Le couple sellette / voile peut être trop instable, trop stable, ou bien comme il faut. L’important est d’être à l’aise en l’air en toute circonstance. N’hésitez pas à demander conseil aux professionnels pour choisir, un bon vendeur est celui qui saura bien vous conseiller. Voile / sellette, ne changer qu’un élément à la fois pour garder des repères

Voile / pilote : quid d’évaluer son niveau de pilotage ? Question pas facile, qui est peu abordée par les professionnels, et même avec les copains. Pourtant bien appréhender son niveau est gage de sécurité et de plaisir. Nous avons tous connu des pilotes pas à l’aise sous leur matos, et, c’est pas facile pour eux d’en parler, ni pour les copains de lui en parler, mais pourtant ce serait une grande aide que d’en parler. Un bon moyen de savoir évaluer son niveau de pilotage = le stage SIV ou de pilotage. Pourquoi passer à une catégorie supérieure de voile ? surtout si on n’utilise pas sa voile à 80% ? Il est difficile d’être objectif et réaliste sur son niveau de pilotage.

L’aérologie : un sujet très complexe avec lequel il faut rester très humble. Les modèles météo d’aujourd’hui sont des outils très précieux avec une bonne fiabilité. Encore faut-il les interpréter sans biais (ex : forte envie de voler). Les fermetures sont un bon indicateur, si on les subit, cela devrait éveiller une alerte, un questionnement sur l’adéquation Aérologie / Pilote. Et il est important de comprendre pourquoi j’ai eu une fermeture si l’on veut progresser et voler en sécurité.

Le Pilote : il est responsable de tout. Du choix de son matériel, du jour où il va voler, des décisions qu’il prendra au sol et en vol. Le pilote est un humain avec des hauts et des bas. Un état de fatigue peut fortement influencer son niveau de pilotage, restons honnête avec nous-même. Quand il n’y a plus de plaisir ou trop de stress en vol, il y a obligatoirement un souci dans l’adéquation Pilote / Matériel / Aérologie. Le stress diminue fortement nos capacités de réaction.  

Dans tous les cas, se questionner avec un moniteur qui nous connaît bien, avec les copains sur son adéquation  Pilote / Matériel (voile et sellette) / Aérologie est déjà un acte qui améliorera notre sécurité et notre plaisir en vol. 

Début Avril, j’organiserai un web-meeting sur un thème qui m’a été soufflé : qu’est-ce que progresser en parapente ?  (quelles sont nos recettes?)

Voler bien, voler safe,

Serge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :