La Sambuy (Serge D.)

19/07/2020 – Sur une idée de Mathilde (qui nous lâchera pour les sirènes de l’Oisans avec Daphné) et Fabien qui créera le groupe WhatsApp dédié (une excellente idée un groupe dédié) nous nous sommes retrouvé à une 15aine de pilotes du club au sommet de la Sambuy: 9 au départ de Lumbin et 7 au départ de Doussard avec la navette gratuite (trop fort). Tout de suite nous avons le sentiment d’être à « the place to be » avec Charles Cazaux et Seiko. Le groupe de « Doussard »  décolle vers 12h30 pendant que l’on termine tranquillement le casse-croûte (faut bien gérer les priorités pour partir en cross), en plus ils vont nous baliser le parcours (une lapalissade: c’est plus facile derrière que devant). Nous nous sommes fixé un triangle Arclusaz-Parmelan-Pointe Perçée  (mea culpa, je n’avais pas vu le triangle FAI 120 envoyé par Mathilde: Arclusaz-Annecy le Vieux-Pointe Percée, ça nous donnera l’occasion d’y revenir). Décollage vers les 13h pour notre groupe, extraction classique sur la face NE de la Sambuy et direction les faces Est des Bauges vers l’Arclusaz, les conditions sont bonnes pour faire le cheminement à hauteur des crêtes ou presque, tout le monde suit à son rythme. A l’Arclusaz le plaf nous assure un bon 2200/2400. Les « Doussard » sont parti vers Montlambert-Galoppaz-Colombier, une parti de notre groupe les suivra. Avec Claire sur mes talons, nous partons vers le Trélod, les faces Ouest de l’Arclusaz sont généreuses et nous offres un 2400 pour partir direct sur les Dents de Pleuven où ça monte des briques sur la face Ouest en thermodynamique. L’été les brises sont fortes donc attention de bien rester « au vent » comme aux Dents de Pleuven (jamais la face Sud qui est balayée par la brise). Le cheminement sur les faces O du Trélod est facile, on se balade entre 2000 et 2200, et, la transition vers le Roc des Boeufs: une rigolade, on arrivera à + de 2000. On quitte le RDB vers 2000 en suivant un gun qui file direct vers Planfait (je n’avais jamais pris cette option) . On arrive à Planfait à hauteur du déco ou presque, ça sort facile au Dent de Lanfon à 2400 dans des conditions turbulentes. Direction le Parmelan où des voiles nous balisent le cheminement et les thermiques ou plutôt « THE » thermique dans la combe (bien musclé celui-la) 2600. Emballé par le plaf et poussé par la brise (pointes à 50 bras haut) direction le Grand-Bo, j’hésite à passer par le Nord (Glières-Roc des Charmieux) mais un gros cum couvre toute la zone et je reviens vers le Lachat de Thônes coté N. Grosse erreur: je n’assure pas le plaf au Lachat et je file sur le Grand-Bo où j’arriverai bas à 200m/sol. Heureusement la brise me permet de me maintenir à 1200 le temps de réfléchir par où en sortir, ou, poser et reprendre le télésiège à mes pieds?  Un bon copain (rapace) va m’indiquer comment faire pour en sortir, et, je finis à 2500 au nuage ouf, direction la Pointe Perçée toute proche en cheminent aux nuages. J’en profite pour aller jusqu’à la pointe de BellaCha au N (j’aurai du aller jusqu’à la Pointe d’Areu). La traversée des Aravis vers le Sud s’est faite au nuages sur les Crêtes, tout simplement magnifique. Claire ayant vu ma mésaventure partira du Lachat vers La Clusaz comme Bernard et Eric qui suivent, Simon passera aussi par le Grand-Bo un peu plus tard. Grosse laisse de chien pour traverser le Col des Aravis et plafond du jour à presque 2900 au Charvin. Reste à traverser vers la Dent de Cons pour rejoindre l’atterro de la Sambuy où je néglige un peu trop la laisse de chien pour me retrouver à 1400 dans la brise (pas terrible). Ca remonte à donf en thermodynamique sur la face O de la Dent de Cons pour aller poser facile à l’atterro. Ma trace: https://www.syride.com/fr/pilotes/SergeiGRE/1043858

Je vais décerner 2 nains: un nain d’argent à Patrice qui ne sais pas où est le Parmelan😁, et, un nain d’or à Fabien qui file au Nord où il s’arrête quand il voit le Lac Léman se rapprocher (il sait pas où sont les Aravis). Et de retour à la Tournette ne sait plus où est la Sambuy 😂.

Trève de plaisanterie, en cross nous devons connaître à minima les principaux sommets du parcours pour se localiser et surtout pour notre sécurité.On retrouvera à l’atterro: Claire, Bernard, Eric, Simon, Seb, Hugo, Patrice qui boucle un grand tour ou un plus petit tour. D’autres s’arrêteront à Doussard (l’appel du Lac à 22°) ou au pied du RDB. Bref tout le monde est bien content de la journée. La récup des voitures est bien gérée par les 1ers à l’atterro, nickel. A bientôt pour un prochain vol de groupe,SergePS: on a oublié les déclarations en groupe (moi le 1er) ça nous oblige à y retourner

Serge D.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :