Sortie Navette du 9 avril : course contre les joufflus

Départ tip top de Botanic Montbonnot 8h20 pour les Richards, 2h de navette ça laisse le temps de discuter du parcours, des pièges à éviter, ex… 10h30 au déco des Richards pour casser la croute, se préparer et attendre l’heure J. Déco à 11h30 pour une extraction facile  et sortir au Palastre à 2800, direction le Petit Chaillol, tout le monde suit avec 1 ou 2 thermiques d’écarts. Tout se fait entre 2200 et 2800 tout va bien. Bon il y déjà un gros joufflu sur le Dévoluy à midi, pas très bon ça. Christian m’abandonne au Grun de St Maurice où c’est un peu compliqué pour faire le plaf. Je suis rejoins par 2 guns que nous avons vu au déco. Je vais rester avec eux jusqu’au Taillefer. On soigne le plaf 2800 avant de partir sur La Salette ce qui permet de rejoindre une bonne zone ascendante au N du sanctuaire qui nous remonte à 2800. La suite jusque Chamrousse sera facile et rapide avec les 2 guns (qui ralentissent pas !!!), Coiro puissant sur l’épaule SE idem pour le Taillefer. On soigne le plaf avant de basculer sur Chamrrousse, bon, les gros joufflus deviennent inquiétant sur le Dévoluy, le Vercors. Ils nous bouchent la vue sur les Ecrins et débordent sur Belledones (pas bon ça). Après une belle laisse de chien (il faut jamais oublier de balader le chien en parapente), j’arrive à 2150 à Roche Béranger ou un thermique bien sympa me remonte à 2650, je file sur le Grand Colon. Là vraiment je m’interroge pour poursuivre ou aller poser à Lumbin tellement c’est pas joli sur les Grandes Rousses et Belledonnes. Man’s me dit que c’est dégagé au Nord de Belledonnes. Je parts vers le Grand Replomb, tout est à l’ombre, je prend une petite pluie et qq flocons. Arrivée à Orionde c’est anémique, je bascule sur Prapout au soleil et me refait à 1500, les 2 guns sont devant vers le Cret du Poulet. C’est effectivement plus joli au N. Après un plaf à 2800 sur le Cret du Poulet je bascule vers les lacs des 7 Laux. Ca avance vite car c’est bien alimenté, 3000 vers les 7 Laux et direction le Grand Charnier, les Grands Moulins. Après ça se complique car il y a la fameuse vallée des Huiles. A + de 2000 je suis contré par la brise, je me demande même si je vais rejoindre Chamoux !!! J’essaie de traversée la vallée les 2 pieds à donf sur le barreau et j’avance pas vite. Mais là, bonne surprise, au milieu de la vallée des Huiles je trouve un thermique sympa qui me remonte à 2400 et cerise sur la gateau, la brise me décale vers le Grand Arc. Du coup, une formalité j’arrive à 2200 sur le Petit Arc, plaf à 3000 et direction Alberville. Cette fois les gros joufflus nous bloquent la route: il pleut sur les Aravis, le Val Joly et un autre énorme bouche totalement la vue sur le massif du Mont Blanc. Je ne peux plus causer à la radio (accus à plat) mais j’entends encore Christian et Michel sur le Grand Arc qui font aussi demi tour pour poser à Chamoux.
Au bilan, la Salette a poser la moitié des troupe, Did est aller poser à la maison (Lumbin) et on termine à 3 à Chamoux, pas mal pour une course poursuite contre les joufflus.
Serge
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :