Week-End remise en forme du 25 et 26 mars 2017

samedi 25 mars :  

RV à Lumbin à 8h30, les prévisions météo sont telles que mon engagement pris sur ce WE  fait que  j’y suis. En effet, de la pluie, du vent sont annoncés,  je n’aurais même pas imaginé sortir l’aile à la lecture des prévisions.
cependant une fois sur le terrain, c’est autre chose, deux voiles sont en l’air : ça vole ?!
Après le briefing du matin avec Marc Dautreppe, conseil et travail du décollage se mettent en oeuvre à partir de la moquette de St Hil. Idéal pour la course d’envol. Le chiffre 3 étant notre préféré comme gonflage tempo course d’envol ou encore 3 phases du vol : déco vol  et attero,  ou encore l’atterrissage PTU découpé  en 3 temps la branche vent arrière,  l’état de base et le final. Qui dit mieux ?
Au déco Nord, tout est calme malgré  des nuages qui défilent en altitude à toute vitesse, annoncé 40/50 km heure. Quand ça va cisailler ça va faire mal à nos chiffons ! La polémique s’installe, âpres discussions.
Nous ferons deux vols dans cette 1ère matinée à guetter des changements d’aérologie. C’est l’arrivée d’un front par  le Sud /Sud-Est,  bien visible sur Grenoble qui sagement nous fait rester les pieds au sol et sollicite un poser vers 13H pour ceux qui grattent encore.   A 15h, ce sont des bourrasques de vent et la pluie qui vont accompagner notre après-midi.
Dimanche 26 mars :
les conditions météo sont meilleures, soleil et peu de vent voir pas de vent météo. Seulement la pluie de la veille qui,  avec l’échauffement solaire, crée une condensation nuageuse  devant le décollage. Des trouées généreuses s’annoncent et un 1er vol est effectué. Marc est alors  installé à l’atterrissage. La PTU est notre objectif. Le 2ème vol se fera dans une masse d’air thermique avec des vols plus ou moins longs pour chacun d’entre nous.
Je tire mon chapeau à Marc car la gestion d’un groupe grandement hétérogène à tout point de vue ne lui a pas facilité la tâche.  C’est peut-être avant tout, une question d’objectifs à se donner lors d’un tel stage,  et,  à échanger avec Marc en amont des vols. De mon point de vue,  il y a eu quelques flous. pour nombre du groupe, et  pour ma part, ils étaient clairs et cette remise en forme le fût vraiment.
Autant pour l’organisation,  ce qui nous permettra d’en tirer quelques leçons pour l’année prochaine. Je suis prête à donner mon coup de main bénévole pour encadrer un tel groupe  avec  Marc dont j’ai apprécié le professionnalisme par les conseils avisés qu’il a donnés, et  Didier,  notre chauffeur du jour, provisoirement aide au décollage. Un trinôme de choc en perspective !
A bientôt en vol, Nadine
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :